samedi 8 juillet 2017

Série de Haïku 8

L'oiseau matinal
Chante son bonheur de vivre
Loin d'être banal

=======================

L'aigle noir observe
Mes gestes et mes pensées
Que son œil me serve

=======================

Cette solitude
Envahit l'espace outré
Comme servitude

=======================

Chaque matin crois
En tes rêves, tes désirs
Ta vie est ton droit

=======================

Souffler la bougie
Éteint le feu apparent
Mais rien n'est fini

=======================

Les portes fermées
Sont faites pour être ouvertes
Ne pas renoncer

=======================

Passion et raison
Doivent s'entendre au long cours
La voie du pardon

=======================

L'arbre s'élevant
Ses racines plus profondes
Assoient son présent

=======================

J'oublie le passif
Des humains inconvenants
Passer les récifs

=======================

Notre liberté
Est un bien précieux, sacré
Restons indignés