jeudi 25 mai 2017

Fleur des sables

Parfois dans le désert sort une fleur des sables
Elle résiste au vent sec et chaud, arrogante
On ne sait d'où elle tire son eau vitale
Hormis peut-être de la rosée fulgurante

Le scorpion, l'ignorant, son dard pointé en l'air
Accomplit son périple ancré dans la fournaise
Son squelette durci abritant l'éphémère
Une vie de combat, ce depuis la genèse

La fleur des sables offre à tout vent son pistil
Espérant rencontrer son doux prince charmant
Et engendrer des fils ou filles si subtils
Qu'ils fuiront la mort de cet environnement

Elle porte l'espoir là où la vie recule
Son parfum si léger parfois attire un vol
D'un insecte sorti d'on ne sait où, virgule
D'un cantique antique, le cœur comme symbole

Perdue dans l'univers, elle se tient debout
Arborant fièrement ses pétales dorées
Chaque jour elle s'ouvre encore et sans tabou
Pour affirmer son droit de vivre et d'exister