samedi 15 avril 2017

Vivre ou rêver

Sommes-nous vivants lors que nous pensons marcher
Sommes-nous réels lors que nous pensons rêver
La vie à corps et à cris la réalité
Où l'absence de murs notre vraie liberté

Nous faut-il opposer ces deux espaces-temps
Ou les consolider comme un tout cohérent
Nos rêves peuvent-ils alimenter l'enfant
Qui sommeille en nous, le guider hors du néant

Vivre et être ne sont-ils pas un seul reflet
Dans le miroir d'une âme en tout point enflammée
Nos songes un moteur pour faire progresser
Notre transcendance, nos quêtes révoltées

Pour aimer, l'utopie ne porte-t-elle pas
Les fruits de la passion, brisant les aléas
Pour vivre, l'espérance éloigne le trépas
Offrant à notre cœur le goût de l'immédiat

Mon souhait est d'unir ces deux mondes voilés
D'un soupir allégé, vent d'un désir ailé
Portant mon existence en des lieux sublimés
Où la haine est perdue, où l'on peut être aimé

Imprimer la page