mercredi 1 mars 2017

L'avenir est mon passé

L'avenir ressemble à mon passé sulfureux
Mes chaines un instant de ma vie libérées
Font de moi l'esclave d'une prison glacée
Mes mains, mes pieds, mon cou enfermés, malheureux

Je voudrais m'échapper mais peut-on se sortir
De son propre cachot, geôlier et prisonnier
Le futur me poursuit, ma liberté reniée
Mon ancienne vie me précède en ses soupirs

La parenthèse du bonheur s'est reformée
N'est plus que souvenirs, le moment de payer
La facture morbide, ne peux plus l'ignorer
Je suis monté si haut, j'ai eu tant de plaisirs

Régler cette dette me conduit aux bas-fonds
De mon être avide face à mes noirs démons
Mes sentiments ne sont plus qu'un stéril limon
Mes rêves sont perdus, mes espoirs se défont

Imprimer la page